EVZ – LHC

Danielsson_EVZ

EV Zug – Lausanne HC 3:2 (0:1; 1:0; 2:1)

Tirs cadrés : 44:27 (12:9, 16:7, 16:11)

Feuille de match / Compositions

Les Lions ont-ils laissé passer leur chance en toute fin de second tiers et début du dernier ou est-ce les Zougois qui purent compter sur la réussite insolente d’une équipe parfaitement en place ? Toujours est-il que sur la physionomie du match, Lausanne méritait de ramener autre chose que des regrets de son déplacement au pays du Kirsch.
Aussi appliqués qu’impliqués, les Vaudois ont regardé leurs adversaires du jour à hauteur des yeux tout au long d’une partie engagée, mais correcte, de bout en bout. Les rouges et blancs revenant au score à cinq minutes du terme, il s’en fallut de peu que la partie ne se prolonge en temps additionnel. Si les hommes de Dan n’ont pas réussi à capitaliser leur très bonne entame – ils menaient 1-0, grâce un Harri Personne redevenu le pyromane des défenses – ce fut assurément un match sur lequel bâtir le suite du chemin qui mène nos vaillants guerriers aux séries finales.

  • 6207 spectateurs. Arbitres: Stricker/Vinnerborg, Kaderli/Obwegeser.
  • Buts: 15e Pesonen 0-1. 28e Alatalo 1-1. 50e Zangger (Lammer) 2-1. 55e (54’02 ») McIntyre 3-1. 55e (54’26 ») Herren (Junland) 3-2.
  • Pénalités: 5 x 2′ contre les deux équipes.
  • Zoug: Stephan; Helbling, Alatalo; Diaz, Morant; Lüthi, Erni; Fohrler; Klingberg, Immonen, Senteler; Martschini, Holden, Suri; Zangger, McIntyre, Lammer; Peter, Diem, Schnyder.
  • Lausanne: Caminada; Trutmann, Genazzi; Junland, Borlat; Gobbi, Fischer; Lardi; Antonietti, Froidevaux, Pesonen; Danielsson, Jeffrey, Ryser; Déruns, Miéville, Herren; Schelling, Kneubühler, Augsburger; Conz.
  • Notes: Zoug sans Grossmann (blessé) ni Schlumpf (suspendu), Lausanne sans Huet (ménagé), Walsky ni Nodari (blessés). 59’06 » temps-mort de Lausanne, qui évolue sans gardien de 58’45 » à 59’10 » et dès 59’16 ».

Article 24Heures.