LHC – GSHC 4:2

2017-01-08-lhc-gshc_dc_2403
Lausanne HC – Genève-Servette HC 4:2 (1:1; 1:1; 2:0)

Feuille de match.  Compositions.

Les prix SIL Best Player ont été remis par M. Gérard Haeberli – Directeur général de la Banque Cantonale Vaudoise (sponsor Diamant).

Match retour du week-end « derby du Léman », cet après-midi, à la patinoire de Malley. Entre des Lions qui avaient à coeur de transformer la première victoire aux Vernets en suprématie régionale et des Aigles avides de points – et de momentum -, on pouvait, légitimement, s’attendre à une partie engagée et riche en émotions.

Premier tiers équilibré entre les deux équipes lémaniques, après quelques jolies occasions pour le LHC et une double supériorité numérique galvaudée, le GSHC a ouvert le score par Yoan Massimino. Mais, deux minutes avant la fin de cette première période, c’est Jannik Fischer qui rétablit la parité, en trompant Robert Mayer.

Retour sur la glace à 4 contre 5 pour les Lions, John Gobbi ayant été sanctionné juste à la fin du tiers initial. Des deux côtés, les joueurs se sont enflammés. Et alors que les Lausannois se montraient très dangereux, devant le dernier rempart genevois, les Aigles ont récupéré le puck pour partir en contre et marqué le 1-2 par Tim Traber assisté par le Top Scorer, Romain Loeffel. Une minute plus tard, Yannick Herren s’est fait pénalisé de deux minutes – mais Philippe Schelling s’échappait tout seul à 4 contre 5 pour aller marquer le 2-2. C’était dix-sept tirs à dix-septs, pour chacune des équipes à la mi-match.

Début de ce troisième tiers où les pénalités ont plu mais qu’aucune des deux équipes n’a réussi à concrétiser. C’est finalement à 5 contre 5 que le LHC a trouvé la faille, lorsque Etienne Froidevaux a conclu une triangulation d’anthologie, après un spin-o-rama de Joël Genazzi (2ème assist pour Jonas Junland). Les Aigles se sont bien démenés pour revenir au score, mais une perte de puck alors que Robert Mayer était sorti de sa cage pour laisser sa place à un sixième joueur de champs leur a été fatale. Les Lausannois ont pris possession de la rondelle et Eric Walsky a marqué le 4-2 sur une passe d’Harri Pesonen. Deuxième victoire du week-end pour les Lions !

  • Chaudron de Malley, 7600 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: MM. Eichmann, Vinnerborg; Progin et Wüst.
  • Buts: 14e Massimino (Gerbe) 1-0, 18e Fischer (Walsky) 1-1, 23e Traber (Loeffel) 1-2, 24e Schelling (Borlat/à 4 c 5!) 2-2, 51e Froidevaux (Genazzi, Junland/à 4 c 4) 3-2, 60e Walsky (Pesonen) 4-2.
  • Lausanne: Huet; Gobbi, Fischer; Trutmann, Genazzi; Junland, Borlat; Nodari, Lardi; Wasky, Froidevaux, Pesonen; Danielsson, Jeffrey, Ryser; Schelling, Miéville, Herren; Antonietti, Kneubühler, Augsburger. Entraînuer: Ratushny.
  • GE Servette: Mayer; Jacquemet, Fransson; Mercier, Loeffel; Vukovic, Petschenig; Ehrhardt; Wick, Slater, Schweri; Gerbe, Kast, Rod; Simek, Rubin, Riat; Traber, Heinimann, Impose; Massimino. Entraîneur: McSorley.
  • Notes: Lausanne sans Ledin (étranger surnuméraire), In-Albon (ménagé), Conz, Déruns (blessés) ni Savary (en LNB). GE Servette sans Détraz, E.Antonietti, Massimino (surnuméraires), Douay, Romy, Spaling, Almond (blessés) ni Leonelli (en LNB). But de Rod annulé pour obstruction sur le gardien (1re). Tir sur les montants: Gerbe (18e), Froidevaux (23e). GE Servette sans gardien de 58’37 » à 59’09 ».
  • Pénalités: 5 x 2′ contre Lausanne, 6 x 2′ contre GE Servette.

Article 24heures.