LHC – HCD

SIL_Best_Player_LHCDavos

Lausanne HC – HC Davos 2:5 (1-0 1-2 0-3)

Feuille de match. Compositions.

Les prix SIL Best Player ont été remis par M. Anibal Pereira, Directeur des Travaux, de Proprenet, sponsor Or du Lausanne HC.

Le LHC a commencé le premier tiers-temps en dominant d’entrée son adversaire, mais les hommes de Dan Ratushny ont vite été freinés par une pénalité pour surnombre à la 3ème minute. A la 9ème minute, les Lausannois se sont à leur tour retrouvés avec un homme, puis deux de plus sur la glace. Mais ce n’est qu’à la fin de ces deux pénalités que Yannick Herren a réussi à tromper le gardien grison, Gilles Senn, pour ouvrir le score, sur une passe de Jonas Junland.

Le LHC s’est procuré quelques jolies occasions, dès le début de la deuxième période. Mais, Davos a mis de plus en plus de pression sur les Lausannois. Les Lions se sont fait étouffer pendant une grande partie de ce tiers. Mais à 5 minutes du retour au vestiaire et contre le cour du jeu, Harri Pesonen s’est échappé pour faire une passe à Johnny Kneubühler et inscrire le 2-0. Sursaut d’orgueil de Davos qui, dans la foulée, s’en est allé déborder la défense lausannoise et égaliser en 2 minutes chrono sur des réussites d’Enzo Corvi (Claude-C. Paschoud) et de Beat Forster.

Les deux équipes étaient au contact avec 18 tirs cadrés pour le LHC contre 23 pour le HCD. Mais Davos s’est montré plus réaliste, dans la dernière période. D’abord à la 52ème par Enzo Corvi, encore lui (assist Robert Kousal), puis à la 58ème par Tuomo Ruutu, sur une passe d’Andres Ambühl. Niklas Danielsson a eu l’opportunité de revenir au score lorsqu’il s’est retrouvé seul devant Gilles Senn, entre les deux réussites davosiennes, mais sans succès. Pour essayer de revenir au score, les Lions ont sorti leur ange-gardien, Cristobal Huet, pour faire entrer un 6ème joueur de champ, mais Davos récupéra le puck pour aller inscrire le 2-5 (Robert Kousal, Marc Wieser, Beat Forrster) dans la cage vide.

Les locataires de Malley n’auront pas le souci de cogiter longtemps sur ces points qu’ils ont laissés filer, puisque le prochain rendez-vous est fixé à ce samedi 28 janvier, dans l’antre des Ours bernois. Un match à suivre dans la bouillante ambiance du Restaurant de la Patinoire !

  • Malley. 6889 spectateurs.
  • Arbitres: MM. Dipietro et Wehrli.
  • Buts: 13e Herren (Junland) 1-0, 35e Kneubuehler (Pesonen) 2-0, 36e Corvi (Paschoud) 2-1, 38e Forster 2-2, 53e Corvi (Kousal) 2-3, 59e Ruutu (Ambühl) 2-4, 59e Kousal (M. Wieser, Forster/cage vide) 2-5.
  • Lausanne: Huet; Junland, Borlat; Trutmann, Genazzi; Gobbi, Fischer; Nodari; Walsky, Froidevaux, Pesonen; Danielsson, Jeffrey, Ryser; Déruns, Miéville, Herren; Antonietti, Kneubuehler, Schelling; Augsburger.
  • Davos: Senn; Du Bois, Kindschi; Heldner, Forster; Schneeberger, Paschoud; Forrer, Rahimi; Ambühl, Ruutu, D. Wieser; M. Wieser, Lindgren, Kousal; Simion, Corvi, Jörg; Portmann, Walser, Eggenberger.
  • Pénalités: 2×2’ contre Lausanne; 4×2’ contre Davos.
  • Notes: Lausanne sans Lardi, Conz, Ledin (surnuméraires), In-Albon (juniors Elite) ni Savary (Red Ice). Davos sans Kessler, Sciaroni, Aeschlimann, Egli, Axelsson (blessés) ni Jung (surnuméraire). Tir sur le poteau: 21e Trutmann. Lausanne sans gardien de 58’36 à 58’46.

Articles 24heures.